23 rue Valentin Couturier - 69004 LYON

Voir le plan d'acces

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le Burn Out Parental ou les dangers d'une parentalité trop investie

Le Burn Out Parental ou les dangers d'une parentalité trop investie

Le 29 novembre 2018
Le Burn Out parental est une maladie du stress, qui peut avoir des conséquences graves, car le parent qui se voulait idéal a souvent du mal à accepter de se faire aider. Consulter un psychologue peut permettre de s'en sortir.

Winnicott, célèbre pédiatre et psychanalyste disait que l'enfant a besoin, pour grandir, " d'une mère -ou d'un parent- suffisamment bon-ne"...  pas d'un parent parfait. 

Le Burn Out Parental : est ce nouveau?

Dans notre société, l'individu subit une pression permanente, de "réussite" dans tous les domaines de sa vie ; cette pression, (déjà décrite en 1998 par Alan Ehrenberg "La fatigue d'être Soi") s'est amplifiée depuis par le biais des medias. Comment échapper aux multiples injonctions et conseils, ouvrages et témoignages pour optimiser notre potentiel?:  avoir un corps parfait, une vie relationnelle et sexuelle épanouie, un métier passionnant, des enfants merveilleux...et jamais pénibles!). D'autre part, la venue d'un enfant est aujourd'hui choisie, voire longtemps attendue (PMA), ce qui amplifie l'injonction de réussir sa parentalité.   

Le Burn-Out Parental (terme qui évoque une sorte de combustion,  puis un épuisement) est une maladie du stress. 

Le teme, d'abord connu dans le domaine du travail, (voir actualité Burn Out Professionnel  du 12/11/2016  ) est employé pour désigner une parentalité qui dérape dans l'excès: on parle de Burn Out Parental. Conséquence d'une idéalisation du rôle de parent, d'une recherche de perfection, il évoque un épuisement physique et mental, de la mère ou du père, parent(s) d'un ou plusieurs enfants, jeunes ou ados. La honte et la culpabilité ressenties par le parent, qui se vit comme défaillant lui font courir d'autant plus de risques, pour lui même et pour son entourage, qu'il aura du mal à l'admettre et à demander de l'aide.  

Les risques du Burn Out Parental: pour le parent, dépression, somatisations (voire suicide), pour l'entourage et l'enfant ,vide émotionnel et relationnel, (voire maltraitance)

Le parent est épuisé physiquement et psychiquement. Il n'apprécie plus les bons moments avec ses enfants, peut même ressentir de l'aversion. Il semble continuer à remplir ses taches de manière robotisée (distanciation affective), cad froideur, manque d'empathie et d'indulgence envers son enfant. 

Que faire dans cette situation? : demander de l'aide!! 

En faisant marcher ses réseaux proches (conjoint, parents, amis)

En reprenant une vie sociale, une vie de couple...

En acceptant ses propres faiblesses

Mais cela peut ne pas suffir: lorsque le besoin de perfection correspond à un fort besoin de maitrise, lorsque l'enfance qu'a vécue le parent  a laissé une forte empreinte générationnelle, un travail psychologique de fond peut être nécessaire.

Quelques consultations, ou selon les situations, une psychothérapie,  permettront par exemple de comprendre les effets néfastes d'une pression familiale, d'un besoin excessif de reconnaissance narcissique..., et vous aideront à sortir de ce problème.

Psychologue à Lyon 4, proche de Caluire, je peux vous aider à retrouver une place de parent plus épanouissante. Vous pouvez me contacter via le formulaire de contact.

c