Menu

Info Covid-19

Chers lecteurs,

J'ai décidé la mise en place de téléconsultations psychologiques, afin d'assurer la continuité des suivis et de répondre aux difficultés et de vous aider à vivre mieux le stress lié au confinement.
Que ce soit l'anxiété face aux risques encourus, l'inquiétude pour soi ou ses proches, le renvoi à sa propre solitude, ou la confrontation permanente à son couple ou à sa famille, mais aussi les frustrations liées au addictions. Toutes ces situations m'ont amenées à vouloir aider dans une période si particulière.

Vous pouvez faire part de votre souhait de rendez-vous, via le formulaire de contact. Je vous rappellerai et nous définirons ensemble les modalités techniques.

Le rendez-vous peut s'effectuer par vidéo (Skype, What'app...) ou par téléphone.
Vous pouvez me contacter par téléphone au 04.81.68.45.41 ou par mail à l'adresse suivante : contact@psy-lloret-perenon.com.

Je vous souhaite, avant tout, la santé.

Marie Lloret-Pérénon
Psychologue Clinicienne
Psychoterapeute.

Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Grossesse et Parentalité: un remaniement nécessaire de son histoire personnelle. Votre Psychologue et Psychothérapeute à Lyon vous informe

Grossesse et Parentalité: un remaniement nécessaire de son histoire personnelle. Votre Psychologue et Psychothérapeute à Lyon vous informe

Le 13 décembre 2019
Un projet de grossesse, ou une naissance amènent de nombreux remaniements psychiques . Lorsque l'histoire personnelle ou familiale est lourde ou trop présente, consulter un psychologue peut être une opportunité pour mieux vivre sa parentalité.

Grossesse et Maternité : passage du statut de « fille de... » à « mère de.. »

La relation à ses propres parents est fortement sollicitée lors d'une grossesse, dés même le choix d'avoir- ou pas- un enfant, car il signifie perpétuer la suite des générations en transmettant la vie qui nous a été donnée.

Que ce soit dans un opposition  - projet d'être l'anti-modèle de sa propre mère, voire choix de ne pas procréer- ou au contraire dans une forme de continuité par rapport aux traditions familiales, les liens réels, imaginaires et fantasmés de la parentalité vont être bouleversés, tiraillés, remaniés.

La période de la grossesse va être un moment d'intense activité psychique, parfois de manière inconsciente, une période de bouleversement et de nécessaire maturation.


La parentalité se forge par la confrontation des différents modèles sociaux et familiaux

Depuis l'enfance, la future mère a construit des représentations de la maternité à partir de son entourage (noyau familial, de sa famille élargie, ), mais aussi des media (« l'horloge biologique, les conséquences de la maternité sur une carrière professionnelle etc..), de l'école etc... : des opinions ont été énoncées, des petites phrases dites (« l'accouchement pour ta naissance, un mauvais souvenir ! » ; "avoir un enfant, et finie la liberté!"..."la tante qui a fait une dépression post partum"... , "c'est le destin d'une femme d'être mère" ...pas d'autre option que d'allaiter »), les bébés-nageurs, l'accouchement naturel , la surpopulation et l'épuisement des ressources, l'enfant-roi, l'enfance maltraitée, le bonheur de transmettre la vie etc...Que de questions!


Que ces représentations soient positives ou négatives, conscientes ou restées inconscientes, c'est à partir de toute cette matière, de son vécu d'enfance avec ses bons moments et ses blessures, que se forge le projet de devenir parent.


Lorsque l'histoire personnelle a été difficile, un travail psychique préalable est souvent souhaitable

L'histoire personnelle peut avoir été douloureuse, la relation à la mère peut avoir été étouffante, ou au contraire froide ; le père absent ou insécurisant. Des événements douloureux tels que deuils, maladies peuvent avoir fortement marqué l'ambiance familiale ; l'enfant peut s'être senti coupable des conflits de ses parents.

Le futur parent peut alors craindre de répéter ce qui l'a fait souffrir, et le projet d'être parent risque alors d'être tourné vers la tentative de réparation.

A contrario, les traditions familiales peuvent être très présentes, les attentes de les perpétuer à travers la future parentalité peuvent être contraignantes : le futur parent peut alors redouter de ne pas être à la hauteur des attentes de sa famille d'origine, de décevoir. Il faudra alors lutter contre l'idéalisation pour se défaire d'injonctions inconscientes de faire comme ceci ou comme cela (injonction à la maternité parfaite), apprendre à lâcher prise, pour éviter le burn-out parental.


Un certain travail psychique se fait naturellement, mais l'aide d'un psychologue est parfois nécessaire

Une élaboration à travers échanges, lectures, réflexion, se fait naturellement. Mais il est parfois nécessaire de se faire aider dans ce moment-là, afin de se défaire de liens, de pensées, de craintes, d'émotions qui pourraient trop interférer dans sa vie de parent. Consulter un psychologue lorsque le projet d'enfant se dessine, mais aussi par la suite, pendant la grossesse ou lorsque l'enfant est né, peut permettre se donner des chances pour mieux vivre ces changements.


Je peux vous aider en tant que psychologue clinicienne et psychothérapeute à Lyon proche de Caluire dans cette démarche.