23 rue Valentin Couturier - 69004 LYON

Voir le plan d'acces

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Une avancée concrète dans le remboursement des séances pour les jeunes chez le psychologue clinicien

Une avancée concrète dans le remboursement des séances pour les jeunes chez le psychologue clinicien

Le 07 février 2017
Le remboursement des consultations pour les 6/21 ans chez un psychologue en libéral va être expérimenté dès cette année dans 3 Régions

Reconnaissance de la place des psychologues auprès des jeunes dans le domaine de la souffrance psychique
Le projet de Loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2017 adopté le 6/12/2016 prévoit le remboursement des consultations pour les enfants, les adolescents, et les jeunes adultes chez un psychologue en libéral, dans le cadre du Plan Sante Bien Etre des Jeunes (Pass Sante : P@ssSa), de manière expérimentale.

Ce constat du manque de réponse face à la souffrance des jeunes (par ex violence, anxiété, phobie ou échec scolaire chez les enfants, isolement social, dépendance, sexualité chez les adolescents etc...): 
Les structures comme les CMP (qui dépendent de l’Hopital Public), les CMPP (associations recevant des subventions publiques) sont saturées ; les délais sont parfois très longs, ce qui peut être très difficile à vivre pour un enfant, ou un jeune, ainsi que pour les familles.De surcroît, un problème non traité peut empirer. 

L’expérimentation porte sur 3 ans. Dans 3 régions, il sera fait appel à des psychologues cliniciens 
En Ile de France, Pays de la Loire, Grand Est, les médecins , les psychologues scolaires pourront orienter les familles vers les psychologues cliniciens (formés à ce type de consultations) installés en libéral et dûment inscrits à l’Agence Régionale de Santé (numéro Adeli). Elle porte sur 10 séances, encadrées par deux séances de bilan.

Ce n'est pas encore le cas dans notre région. Psychologue à Lyon 4 proche de Caluire, je reçois les enfants, adolescents et jeunes adultes. J'accepte le chèque santé. N'hésitez pas à me contacter.

c