23 rue Valentin Couturier - 69004 LYON

Voir le plan d'acces

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pourquoi un bilan psychologique lorsque des TROUBLES des APPRENTISSAGES ( troubles DYS, Hyperactivité/TDAH, agitation etc…) ,de l’enfant et du jeune adolescent sont suspectés?

Pourquoi un bilan psychologique lorsque des TROUBLES des APPRENTISSAGES ( troubles DYS, Hyperactivité/TDAH, agitation etc…) ,de l’enfant et du jeune adolescent sont suspectés?

Le 22 mars 2017
Pour évaluer les troubles des apprentissages,un bilan psychologique est le plus souvent préconisé. Il est important qu'il prenne en compte les aspects psycho-affectifs, car ils en sont parfois la cause et bien souvent la conséquence.

 Marie Lloret-Pérénon , psychologue à Lyon 4, proche de Caluire,explique ce que sont les Troubles des apprentissages et dans quel contexte est réalisé le  Bilan psychologique.


Que regroupe l’appellation «  troubles des apprentissages » ?
Les
troubles des apprentissages regroupent diverses catégories, qui elles mêmes renvoient à diverses causes et origines et qui peuvent être responsables de troubles de l’estime de Soi , de décrochage ou d’échec scolaires.

Les troubles DYS
Depuis quelques années, les troubles DYS ont été répertoriés et sont pris en charge. Ils renvoient à des fonctions impliquées dans les apprentissages qui sont :La parole (dysphasie), la lecture (dyslexie), le mouvement volontaire et sa planification (dyspraxie), (et la dysorthographie).

Le préfixe « dys » signifie qu’il y a un dysfonctionnement qui gêne ces apprentissages .

L’hyperactivité ou TDA/H

 Il s'agit d'un trouble auquel se parents et même enseignants se réfèrent souvent, car ce terme évoque les enfants agités, qui ne parviennent pas à se poser ni à se concentrer. Mais ce terme souvent employé à tort correspond à une réalité clinique qu’il faut faire évaluer, car les aspects d’anxiété, de phobie scolaire, de contexte, peuvent être impliqués.

Origine des Troubles des Apprentissages
Les Troubles « Dys » sont souvent considérés comme neurologiques, car on a pu repérer grâce à l’imagerie cérébrale, une activation anormale de certaines zones du cerveau que l’on traite par des réeducations. Mais on ne trouve pas toujours de cause neurologique.

Pour l’Hyper-activité (ou TDAH), différentes pistes de recherche  ont été abandonnées. On évoque actuellement l'implication des protéines. Les études actuelles montrent l'importance du contexte social et psycho-affectif. 

Quelles réponses: Réeducationnelle? médicamenteuse? Soutien psychologique?
( troubles DYS, Hyperactivité, agitation etc…) , peuvent être dépistés et recevoir des réponses particulières (rééducations, prescription médicamenteuse) ;mais il est prudent d'intégrer l'approche « scientifique » (dépistage) dans une approche globale, qui prenne en compte les aspects psychologiques, qu'ils soient en partie la cause - ou la conséquence des troubles des apprentissages.


La dimension psycho-affective pouvant être  déterminante, il est important qu'elle soit prise en compte dans le Bilan Psychologique, dans une approche globale et différentielle.
Ceci permettra d'éliminer certaines causes et de préciser si un bilan neuro-psychologique complémentaire est nécessaire.

 

Psychologue clinicienne à Lyon 4 proche de Caluire, ma formation et mon parcours (Diplôme d"Etat en psychologie Scolaire, formation aus troubles Dys et à l"Hyperactivité, coopération avec des professionnels de ces troubles) m'ont permis d'acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de Bilan Psychologique, dans une approche globale.

Pour prendre contact




c