23 rue Valentin Couturier - 69004 LYON

Voir le plan d'acces

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La timidité est parfois bien vécue, mais parfois une réelle limitation des projets et des relations. Une thérapie peut aider et aussi protéger d’une possible dépression.

La timidité est parfois bien vécue, mais parfois une réelle limitation des projets et des relations. Une thérapie peut aider et aussi protéger d’une possible dépression.

Le 05 juillet 2017
Une sensibilité exacerbée dans l’enfance est souvent le précurseur de la timidité chez l’adulte. Lorsque cette inhibition attaque l’estime de Soi, le risque est d'entrer dans un cercle vicieux de l'isolement relationnel et de la dépression.

La timidité n'est pas une maladie et peut s'intégrer comme une  richesse à la personnalité. Mais lorsqu'elle devient un frein à tout projet ou action, elle n’est plus la bienvenue.

Mauvaise estime de Soi, inhibition...ce que vit la personne timide:

Sensibilité, perception aigue des relations, finesse…il se peut que des petites remarques aient un jour fait de l’enfant sensible un enfant timide. Peur du jugement des autres, repli, mauvaise estime de soi, frein pour agir et limitation des projets, appréhension face à une situation nouvelle…la personne timide se sent paralysée dans ses relations à autrui, qu’elle vit souvent comme une confrontation décisive dans laquelle il y aurait un dominant et un dominé ; parfois, le timide tente de camoufler la fragilité ressentie par comportement agressif.

Les manifestations extérieures et symptômes de la timidité

Elles renforcent le cercle vicieux du repli sur soi : Transpiration, rougeur, pâleur, bégaiement, voix peu audible… bien souvent, elles ne sont pas autant perçues par l’entourage que l’imagine la personne timide, mais elles sont vécues comme un aveu de faiblesse qui donnerait du pouvoir à l’autre, imaginé malveillant.

A l'origine de la timidité

L'enfant ultra-sensible "vibre" plus que les autres, aux paroles positives comme aux paroles négatives.
"Tu chantes faux" ; "Tu es ridicule" 
C’est dans l’enfance que s’origine la timidité.Un milieu familial fermé sur lui-même, une éducation rigide, un manque de reconnaissance des affects, d’encouragement dans les petits projets ou une stigmatisation des échecs…Mais inversement un amour étouffant, une volonté d’épargner toutes difficultés à son enfant peuvent l’amener à être un adulte inhibé.

Des vécus d’échecs ou des événements traumatiques non dépassés peuvent aussi faire partie de causes.

Comment une aide psychologique peut-elle améliorer la vie de la personne timide? 
Lors d'une thérapie individuelle, il est important de travailler d'abord sur le présent, sur le vécu actuel afin de renforcer l'estime de Soi, par l'analyse de certaines situations, des émotions et réactions, et la prise de conscience de  petits ressorts qui peuvent permettre,tout doucement, la mise en place de nouvelles manières d'être.
Le travail sur les liens avec des situations antérieures, qui dans l'enfance ont amené inhibition et repli sur soi favorisera le retour d'une vraie sérénité, respectueuse de la personnalité. 

Psychologue à Lyon 4 (proche de Caluire), je propose de vous acompagner lors d'une psychothérapie pour une amélioration de votre vie actuelle.
Prendre contact 

 

 

c